Recherche
 
Vous êtes ici :   Accueil » Prise de conscience
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Forêts de la Coubre
et des Combots d'Ansoine
Un patrimoine naturel
Pourquoi cette mobilisation ?

La forêt de la Coubre est un milieu naturel exceptionnel d'une grande richesse écologique, historique et humaine pour le territoire et la population de la presqu'île d'Arvert.

Les biens communs coûtent cher à la société, la forêt domaniale fait partie du domaine public; elle aussi, tombe sous le joug de la recherche d'économies voire de la rentabilité. Les aménagements sont de plus en plus chers et les crédits de plus en plus limités. Il devient impératif de faire appel à d'autres voies pour en assurer la pérennité.

Heureusement, beaucoup de personnes sont attachées aux valeurs de ce patrimoine construit à la sueur des générations successives qui se sont attachées à nous le transmettre dans d'assez bonnes conditions.

Nature en Pays d'arvert via sa structure ADPLC se veut fédératrice de toutes les bonnes volontés décidées à sauvegarder le patrimoine naturel et la patrimoine bâti de la forêt domaniale de la Coubre et des Combots d'Ansoine.

     Rejoignez-nous, nous avons besoin de vous pour redonner vie à la forêt et la maintenir en bon état.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.lacoubre.org/data/fr-articles.xml

   C'est l'ONF qui a tiré le 'signal d'Alarme' en invitant les responsables locaux : Député, Président de la Communauté d'Agglomération, mais aussi représentants des associations environnementalistes et experts reconnus sur le terrain pour :

  • d'une part, constater l'état de vétusté de plusieurs maisons forestières susceptibles de constituer des causes d'accidents corporels pour des personnes se risquant à l'intérieur ou au voisinage des bâtiments,
negrevaux1.jpg passeblanche1.jpg
  • d'autre part, informer les autorités et les invités de la nécessité de résoudre cette insécurité potentielle au moindre coût (destruction des bâtiments).

a1.png

 

    Cette prise de conscience collective a conduit à 2 observations majeures :

  • devant la perspective de devoir dépenser des sommes non négligeables pour assurer la mise en sécurité des bâtiments, ni l'ONF qui n'a plus l'emploi de ces installations, ni les responsables locaux en charge des finances publiques, n'envisagent de s'engager à la prise en compte d'installations dans le seul but de les conserver sans autre finalité.

 

  • en revanche, les experts et les associations environnementalistes refusent un tel destin qu'ils jugent contraire à l'intérêt culturel et écologique de la région toute entière. En effet la forêt et ses maisons forestières sont des lieux de mémoire de la vie locale depuis plusieurs siècles et abritent une part importante des espèces emblématiques de notre région : chauve-souris protégées, batraciens, lézards, oiseaux, toutes recensées dans les espaces protégés de la zone Natura 2000 couvrant le massif  forestier pour lequel des engagements européens ont été signés.

   

    C'est pour ne pas en rester sur ce constat de divergence de points de vues, qu'il nous est apparu nécessaire de constituer un collectif d'action afin de démontrer aux pouvoirs publics et responsables locaux que ce patrimoine est un capital pour la population de la presqu'île. Il est possible à un coût raisonnable d' y reconstituer des lieux de vie (temporaires) et de mémoire,  qui permettront à la fois de valoriser un passé dont nous sommes fiers, de créer un jardin d'expérimentation pour la flore,  de protéger les espèces en danger d'extinction et de constituer un atout touristique pour un public de plus en plus attiré par le retour aux valeurs simples et traditionnelles de notre région.

    Ce collectif n'a pas vocation à se confronter aux responsables, au contraire, ces derniers seront les bienvenus dans une collaboration claire et structurée. Nous souhaitons démontrer que le public tient à une forêt vivante et en bon état . Pour les convaincre du bien-fondé de notre démarche, nous sommes prêts à nous investir dans une démarche de partenariat contributif pour en assurer la réhabilitation à un coût très inférieur à celui qui aurait été atteint par des opérations classiques assujetties aux règles des marchés publics.

 

 

 


Date de création : 07/03/2012 10:47
Dernière modification : 10/03/2012 11:58
Page lue 25589 fois
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

L'association
Notre action
 ↑  
Calendrier
L'ONF nous informe
Vous êtes ici :   Accueil » Prise de conscience
  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 15 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :